Investiture du Chef de village de Kpapekou, Monsieur GNAGNO KADJI Adolphe


  
27 / 07 / 2019

 

Activite

Le samedi 27 juillet 2019, La Secrétaire d’État, auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, chargé des Droits de l’Homme, Mme Aimée ZEBEYOUX a eu l’honneur de représenter S.E.M. le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Couliblay, à l’investiture du Chef de village de Kpapekou, Monsieur GNAGNO KADJI Adolphe. Elle a exprimé les sincères félicitations de Monsieur le Premier Ministre et les siennes, pour avoir su mériter le respect et la confiance de ses concitoyens.

Elle a tenu à remercier Mme Anne-Désirée OULOTO, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, les membres du corps diplomatique qui ont pris part à cette cérémonie. De même, elle a remercié le Préfet de Région du Gôh, les membres du corps préfectoral, M. DJEDJE BAGNON Joachim, Président du Conseil Régional du Gôh, l’Honorable Député, Louis André DACOURY TABLEY, les élus, les cadres, nos chefs traditionnels et religieux et l’ensemble des populations de Kpapekou qui ont rehaussé de leur présence cette belle et importante cérémonie.

Les premiers gardiens de nos us et coutumes sont nos autorités coutumières. Notre Constitution a prévu la mise en place d’une Institution chargée de les valoriser. Il s’agit de la Chambre des Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire. C’est un acquis démocratique qui doit être consolidé par des acteurs, Rois ou Chefs, régulièrement institués conformément aux valeurs ancestrales traditionnelles, et simplement entérinés ou consacrés par l’autorité administrative avec qui ils ou elles vont interagir. 

La synergie d’actions entre les acteurs gouvernementaux, leurs démembrements administratifs et les autorités coutumières, doit s’inscrire dans le cadre de la coopération et d’une étroite collaboration à l’effet d’apporter une plus grande satisfaction aux besoins et attentes des populations à l’égard du service public.

Elle a saisi l’occasion de cette investiture pour rappeler un certains nombre de principes inhérents aux fonctions et responsabilités des Chefs pour l’accomplissement dans des conditions optimales de leurs importantes missions. 

  • Être chef, c’est d’abord et avant tout accompagner dans sa mission l’Etat représenté dans la localité par les Préfets et Sous-Préfets ;  
  • Être chef, c’est ensuite, porter l’étendard de la promotion de la paix, du développement  et de la cohésion sociale ;
  • Être chef, c’est enfin, ‘‘servir et non se servir’’.

Enfin, elle a exhorté les administrés du Chef de village de Kpapekou, Monsieur GNAGNO KADJI Adolphe, à lui apporter un soutien sans faille, à respecter scrupuleusement son autorité et à lui donner la considération qu’il mérite. Eu égard à la ferveur de cette cérémonie, elle a su cela ne fera pas défaut !


Gallerie associée