Réunion d’information et de plaidoyer sur le Comité des O.N.G (New York, États-Unis)


  
06 / 06 / 2019

 

Activite

Le 6 juin 2019, le Secrétariat d’État chargé des Droits de l’Homme (SEDH) a abrité une réunion d’information et de plaidoyer sur le Comité des O.N.G (New York, États-Unis). La Côte d’Ivoire se présente aujourd’hui comme un pays modèle en matière de promotion et de protection des Défenseurs des Droits de l’Homme vu qu’elle a été le premier pays africain à avoir adopter une loi nationale pour la protection des Défenseurs des Droits de l’Homme (Loi N. 2014-338 du 20 juin 2014 portant protection des Droits de L’Homme).

Par conséquent, la Côte d’Ivoire a la possibilité d’être membre du Comité des Organisations Non-Gouvernementales (ONG) dont le renouvellement des membres est prévu dans la période 2021-2022.
Ce Comité des O.N.G., composé de 19 membres (États) se réunit deux fois par an à New York aux États-Unis. Il étudie les demandes d’accréditations déposées par les O.N.G. pour obtenir le statut consultatif auprès du Conseil Économique et Social (ECOSOC). Il émet des recommandations et constitue, pour lesdites organisations, la principale porte d’entrée à l’ONU.

Avec l’appui du SEDH, la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH) et ses partenaires dont entre autres, le Service International pour les Droits de l'Homme, a organisé une réunion d’information et de plaidoyer avec plusieurs organisations de la société civile au SEDH, dans le but d’amener le gouvernement ivoirien à présenter sa candidature lors de la prochaine élection des membres du Comité des O.N.G.

Au nom de la Secrétaire d’État chargée des Droits de l’Homme, Mme Aimée ZEBEYOUX, la Directrice de Cabinet du SEDH, Mme Blandine KONAN CHAUDRON, a salué la démarche de ces organisations, indiquant qu’elle « s’inscrivait parfaitement dans la vision du SEDH de faire de la Côte d’Ivoire une référence en matière de promotion et de protection des Droits de l’Homme. » La Directrice de cabinet a demandé aux organisations de bien vouloir conjuguer leurs efforts pour mener le plaidoyer à l’endroit des autorités gouvernementales pour une candidature de la Côte d’Ivoire au Comité en charge des O.N.G. Elle a insisté sur l’implication de l’ensemble des acteurs concernés pour y parvenir.


Gallerie associée